Qui est Xavier Péneau ?

Xavier Péneau est  né en 1950. Il a suivi des études d’économie à la faculté, en licence puis en DESS,  est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et ancien élève de l’Ecole Nationale d’Administration (promotion André Malraux en 1977).

 Entrée dans l’administration

A sa sortie de l’Ecole Nationale d’Administration, Xavier Péneau a débuté  sa carrière dans le corps préfectoral.  Sous-préfet, directeur de cabinet du préfet de la Drôme en 1977, il est ensuite directeur de cabinet du préfet de l’Isère en 1978 puis secrétaire général de la préfecture de la Haute Corse en 1980. Chef du bureau des élections et des études politiques au ministère de l’intérieur de 1982 à 1985, il part ensuite en collectivité locale comme directeur général des services du conseil général de l’Isère. DGS de 1985 à 1994, il cumule à partir de 1991 avec les fonctions de directeur de cabinet du maire de Grenoble et en 1993 de conseiller au cabinet du ministre de la communication. En 1994, il est nommé sous préfet de Montmorency, poste qu’il occupera pendant deux ans.

Expérience du secteur privé

En 1996, il décide de mettre sa carrière administrative entre parenthèses pour se consacrer à une passion ancienne et prendre la direction d’une propriété viticole familiale, le château de la Rivière à Fronsac, dans le Bordelais. Pendant près de six ans il dirigera le domaine ainsi qu’une maison de négoce de vins à Libourne, la société Antoine Moueix et Fils. De cette expérience subsiste encore aujourd’hui le vin « Ad Vitam Aeternam », produit en association par Xavier Péneau et Xavier Buffo sur une petite parcelle de moins de deux hectares. Ce « vin de garage » figure dans les meilleurs guides de dégustation.

Retour au secteur public

En 2003, après la disparition tragique du propriétaire du château de la Rivière et la vente de la propriété,  Xavier Péneau réintègre l’administration au poste de sous-directeur  de la protection sanitaire à la préfecture de police de Paris. Appelé à prendre le poste de chef de service chargé de la sous-direction des affaires politiques au ministère de l’Intérieur en 2005, il y restera jusqu’en 2010, date de sa nomination comme préfet de l’Indre.  Depuis  2008 il était adjoint au directeur de la modernisation et de l’administration territoriale. Chevalier du mérite agricole, il a été nommé chevalier de la légion d’Honneur en décembre 2009.