Protéger son entreprise face aux conflits entre actionnaires

Les entreprises de toutes formes et types font face, à un moment donné, à une situation de conflit entre actionnaires. De tels litiges concernent aussi bien la direction générale prise par la société, que sa gestion quotidienne ou encore des déséquilibres dans la répartition des actions. Ce dernier cas est courant dans les entreprises familiales où, au fil des générations, les parts de l’un et de l’autre se morcellent entraînant des tensions importantes.

 

La prévention : la clé de toute gestion de conflits

 

La gestion de conflit entre actionnaires commence généralement par sa prévention, notamment grâce au statut de société. À sa création, l’association se doit de délimiter différents aspects inhérents à son fonctionnement tels que sa dénomination sociale, son adresse, mais aussi, plus particulièrement, les apports de chaque associé. Pour prévenir l’apparition de mésententes par la suite, il peut être intéressant de mettre en place un système de rachat d’actions ainsi qu’une évaluation périodique de leur valeur. Ces mécanismes offrent une protection contre les tensions et assurent une valeur juste aux parts de l’entreprise.

 

Un moyen efficace d’anticiper tous désaccords entre associés est d’instaurer une clause d’arbitrage en cas de conflit. Suite à un différend important, les deux parties sont dans l’obligation de faire appel à une personne externe, spécialisée dans la résolution de litiges, et qui peut apporter, par sa seule présence, une autre perspective. Dans les entreprises familiales, faire appel à un médiateur externe peut être particulièrement bénéfique puisque les conflits sortent alors généralement de la seule sphère professionnelle et sont donc, beaucoup plus complexes.

 

Privilégier une intervention rapide et extérieure

 

Quelle que soit la nature des divergences qui surviennent entre associés, il est important d’agir vite pour éviter que cette situation n’affecte l’entreprise et sa productivité. Outre la dégradation de la qualité du cadre de vie, ces événements impactent la stabilité de l’association et peuvent lui être fatals. Faire appel à un cabinet d’avocats rapidement est donc primordial pour désamorcer les tensions au plus vite. Une gestion intérimaire peut également être mise en place pour un retour à la normal dans le quotidien de l’entreprise.

 

Les conflits sont des événements inhérents à la gestion d’une association. Il est donc nécessaire de les prendre en compte au moment de la création de l’entreprise et durant toute sa durée de vie. Des solutions existent pour prévenir leur apparition mais un système de gestion des conflits reste indispensable. La chose à ne pas faire en cas de litige, c’est de simplement ignorer le problème en espérant qu’il disparaisse de lui-même.