Les avantages de l’uniforme scolaire

L’uniforme scolaire est un large débat en France depuis plusieurs années. Obligatoire il y a un certain temps maintenant, il est aujourd’hui très peu utilisé dans les établissements scolaires français, et cela de la maternelle à l’école secondaire. Plusieurs personnes, chaque année, remettent ce vêtement sur le devant de la scène publique. Serait-il bon de le rendre obligatoire à nouveau, comme dans beaucoup d’autres pays à travers le monde ? Les avis sont divisés entre les détracteurs et les défenseurs de ce vêtement. Privation de liberté pour certains, égalité pour d’autres, c’est un sujet dont on n’a pas fini d’entendre parler.

L’uniforme pour lutter contre les inégalités sociales  

Certains établissements scolaires ont rendu l’uniforme obligatoire en France, c’est le cas de certaines écoles privées, de la maternelle au collège. L’avantage le plus souvent avancé par les défenseurs de l’uniforme, c’est que l’uniforme scolaire peut prétendre gommer les inégalités entre les élèves. C’est un moyen de les mettre sur un pied d’égalité dès qu’ils entrent dans l’enceinte de la cour de l’école. De cette manière, les différences sociales sont gommées et l’intégration est plus facile. On entend très souvent parler de harcèlement scolaire où les premières moqueries étaient destinées aux tenues des élèves. En effet toutes les familles n’ont pas les mêmes facilités à habiller leurs enfants. Cela est du notamment aux différences de revenus. En plus de gommer les différences entre les élèves, l’uniforme a aussi l’avantage d’être une source d’économie pour les familles : l’établissement scolaire se charge de la fabrication uniforme et le fournit, de ce fait, les parents dépensent moins d’argent pour habiller leurs enfants au quotidien.

L’uniforme pour créer un sentiment d’appartenance

Un autre avantage certain de l’uniforme est son pouvoir de créer un effet de groupe. En effet, à l’école, les enfants se distinguent selon des groupes clairs au sein même d’une classe, souvent définis par des critères vestimentaires avant les affinités. Le port de l’uniforme permettrait d’unifier tous les élèves en un seul et même groupe. Quand on juge pour une première fois une personne, c’est sur la première chose que nous percevons, c’est à dire son apparence physique. Grâce à l’uniforme, les élèves pourraient chercher à s’intéresser davantage à la personnalité de l’autre, à ce qu’il aime, ses envies, ses passions. Cela pourrait, c’est certain, créer des amitiés qui peut-être, auraient eu du mal à démarrer dans une cour d’école marquée par les différences vestimentaires et donc, par ricochet, sociales.