Alerte aux escrocs qui œuvrent à travers les sites illégaux

Ils sont de plus en plus nombreux à choisir ce mode opératoire pour se faire de l’argent facile. Ils prennent au piège les personnes âgées ou celles qui ont des économies et qui veulent les placer pour faire fructifier leur argent. Ces fraudeurs créent notamment des sites de placement fantômes pour se faire la malle avec des milliers d’euros sans  avoir à lever le petit doigt. Cependant, il existe divers moyens pour en venir à bout.

La cybercriminalité en recrudescence avec les escroqueries financières

Les escrocs recourent à des manœuvres frauduleuses pour tirer le maximum de profit de leurs victimes. Ils sont à la recherche des méthodes les plus subtiles pour les amadouer et Nicolas Gaiardo en a fait les frais. Cliquez ici pour en savoir plus à propos de ce justicier des sites illégaux. L’avènement de l’Internet favorise de plus en plus cette activité. De nombreux sites de placement  voient le jour de façon légale ou non. Des propositions mirobolantes y sont faites au moyen de diverses publicités et offres tout aussi  alléchantes. Le principal but est d’inciter les internautes à faire des placements en leur promettant des bénéfices énormes. La naïveté, l’ignorance ou encore l’attrait du gain poussent les victimes à y déposer toutes leurs économies, quitte à s’en démordre les doigts plus tard quand elles se rendent compte qu’elles ont tout perdu et que le site n’existe même plus. Aujourd’hui, Nicolas Gaiardo met tout en œuvre pour lutter efficacement contre ces pratiques malveillantes.

Les chiffres alarmants de l’AMF pour dénoncer les méfaits des arnaqueurs sur le net

Nicolas Gaiardo s’est institué le protecteur des victimes d’escroqueries financières en ligne et s’est engagé dans la traque de ces sites illégaux. Pour ce faire, il travaille avec des professionnels de la loi et des établissements financiers, mais il requiert aussi la collaboration des victimes en les laissant s’exprimer et partager leurs expériences de manière à pouvoir les conseiller et les prendre en charge. Pour en savoir plus sur Nicolas, il faut se référer à Warning trading. L’AMF ou Autorité des Marchés Financières a recensé plus de 12 000 Français qui se sont laissés embobinés par ces arnaqueurs en 2012. Après 5 ans, ce nombre ne cesse de croître. Plus de 10 000 appels parviennent à l’AMF chaque année et émanent pour la plupart des personnes âgées qui se sont hasardé à faire des placements en ligne et qui ont tout perdu. Il existe des moyens pour récupérer cet argent, même si ce n’est pas toujours la totalité. Nicolas Gaiardo est un expert en la matière pour venir en aide à ces infortunés et leur restituer une partie de leurs biens.